Un pré fleuri au lieu d'un tapis de pelouse

3
points
|
3
minutes de lecture

Un jardin à l’anglaise, c’est beau. Mais ce n’est pas idéal en matière de biodiversité. Si on veut voir des papillons voltiger dans son jardin, il faut mettre toutes les chances de son côté.

Dans un jardin, les humains cohabitent avec les animaux. Mais tous les espaces verts ne sont pas attrayants pour les petites bêtes. Dans une prairie naturelle, de nombreux insectes, reptiles, mammifères et oiseaux vivent en symbiose. Et il pourrait en être de même dans tous les jardins. Malheureusement, nombreux sont les gens qui ne profitent pas pleinement des possibilités offertes par leur extérieur. Pourtant, il ne serait pas si difficile de créer chez soi un habitat idéal pour la flore et la faune indigènes, tout en profitant de leur présence.

Un jardin respectueux de la faune doit rester un peu sauvage

Si vous souhaitez créer un jardin respectueux de la nature chez vous, la première chose à faire est de permettre à différents habitats naturels de se développer. Si vous interférez constamment avec la nature par un entretien trop régulier, vous ferez fuir beaucoup d'animaux sauvages.

Bien entendu, la taille des habitats que vous créerez pour la faune locale dépendra de l'espace et des possibilités disponibles. Par exemple, vous pouvez transformer votre pelouse nue en une prairie fleurie luxuriante. Vous pouvez aussi remplacer votre haie ornementale faite de plantes exotiques par une haie ou un buisson naturel de bruyères et de buissons à baies indigènes.

Les plantes indigènes attirent les animaux

Ce que vous pouvez faire très facilement, c'est orner vos parterres de plantes vivaces sauvages, que l’on trouve en très grand nombre dans la nature. En fait, il est important de privilégier les variétés indigènes et de créer un environnement familier pour les animaux. Les tas de sable, de gravier ou de pierres, par exemple, sont des habitats accueillants pour une grande variété d'insectes et de reptiles. Et les tas de branches n'offrent pas seulement aux hérissons un lieu d'hibernation, mais aussi des sites de nidification pour certaines espèces d'oiseaux. Pour les larves d'insectes et les vers, le tas de compost est un refuge hivernal idéal.

Par ailleurs, il n'est pas nécessaire de louer une pelleteuse pour convertir un jardin conventionnel en une prairie naturelle. Il suffit de changer la manière de l’entretenir. Laissez pousser ce qui prospère tout seul, n'intervenez pas constamment, et la nature fera le reste d'elle-même.

Conseils et astuces pour votre jardin naturel

Vous trouverez de plus amples informations sur les jardins qui favorisent la biodiversité locale sur les sites web des différentes associations de protection de la nature, dont BirdLife Suisse

Association suisse pour la protection des oiseaux ASPO/BirdLife Suisse

Grâce à l’Association suisse pour la protection des oiseaux, vous apprendrez tout sur l'utilisation intelligente d'espèces végétales dans votre jardin, le lien entre les animaux et les plantes et l'influence de l'aménagement du jardin sur la biodiversité. Cliquez ici pour visiter le site de BirdLife Suisse et obtenir plus d'informations.

Participer au sondage
Nous enregistrons votre réponse

Vous avez déjà participé

Voir mes points

Sélectionnez une réponse

Super ! Vous gagnez:

0
points
Échanger mes points

Quel dommage !

0
Réessayez tout de suite.
Échanger mes points
Oups ! Un problème est survenu lors de la soumission du formulaire.
Nous enregistrons votre réponse

Vous avez déjà participé

Voir mes points

Parfait ou naturel? Quel est votre jardin idéal?

Sélectionnez une réponse

Super ! Vous gagnez:

3
points
Échanger mes points
Oups ! Un problème est survenu lors de la soumission du formulaire.
Nous enregistrons votre réponse

Vous avez déjà participé

Voir mes points

Super ! Vous gagnez:

0
points
Échanger mes points
Oups ! Un problème est survenu lors de la soumission du formulaire.

Partagez cet article

Plus d'articles