Disco dans la chambre à coucher : les maisons intelligentes permettent un contrôle total des couleurs grâce aux lumières LED. Jan Graber

Cet appartement pense pour vous

points
|
4
minutes de lecture

Une maison intelligente bien conçue contrôle discrètement le chauffage, l'éclairage, l'électricité et les systèmes de sécurité. Les systèmes professionnels ne sont pas bon marché. Une visite dans une maison intelligente parfaitement équipée.

Je l'admets : Je suis un fan de la technologie. Dès qu'un appareil peut être contrôlé par une application, mes doigts se crispent. C'est pourquoi j'ai récemment installé une prise My Power et une ampoule Smart Me. "Ma maison intelligente, simple, facile et tout via WLAN", ai-je pensé. Jusqu'à ce que je réalise : ma maison n'est pas si intelligente. Il était ennuyeux de devoir utiliser deux applications différentes pour les appareils et de ne pouvoir contrôler la lumière que via mon téléphone portable. Je voulais savoir ce qu'une vraie maison intelligente pouvait faire.

De l'extérieur, la maison d'Ostermundigen passe inaperçue : un vieux bâtiment, des murs enduits, pas de béton, peu de verre. Rien ne laisse penser que derrière la façade se cache un appartement entièrement équipé de la technologie de la maison intelligente. Seuls ceux qui regardent de près remarqueront le système d'interphone moderne et un panneau de code situé en dessous.

Philippe Burkhalter sonne à la porte. Son téléphone portable est immédiatement activé et indique que quelqu'un - en l'occurrence lui-même - cherche à entrer. "Je pourrais parler au visiteur sur mon téléphone portable ou ouvrir la porte extérieure à distance pour le facteur", explique M. Burkhalter, expert en maison intelligente chez ISP Electro Solutions AG.

La maison décide d'elle-même

Nous entrons. Burkhalter présente le téléphone portable à un autre panneau de codage. En un clic, la porte de l'appartement s'ouvre. "Cela va désactiver le système d'alarme en un instant", dit-il. La lumière de l'entrée s'allume automatiquement et nous entrons.

Burkhalter prend une tablette. Des capteurs discrets sont installés dans toutes les pièces. Ils contrôlent la lumière et mesurent la température et la qualité de l'air. Tout peut être lu sur la tablette, y compris la quantité d'électricité que le système photovoltaïque fournit actuellement à la maison ou au réseau. Toutefois, la tablette n'est pas nécessaire pour les opérations quotidiennes, précise M. Burkhalter.

"La maison décide elle-même quand elle a besoin de lumière ou de plus de chauffage dans une pièce", explique-t-il. Même les vieux radiateurs sont équipés d'une vanne électronique radio et les volets pliants sont commandés par radio. Sur la base d'un nombre incalculable d'informations, le système décide de fermer les stores, d'escamoter les pare-soleil en cas de vent violent ou de réduire la chaleur lorsque les occupants s'en vont. "Avec le chauffage intelligent, d'importantes économies d'électricité sont possibles", déclare Burkhalter.

Vieille et discrète à l'extérieur, ultramoderne à l'intérieur : cette façade d'Ostermundigen dissimule une maison intelligente entièrement équipée. zVg
Il doit être remplacé par le texte Alt de l'image.
Seule la case du code moderne indique une technologie moderne. zVg
Il doit être remplacé par le texte Alt de l'image.
La tablette permet de configurer des décors et de contrôler directement l'éclairage. Jan Graber
Il doit être remplacé par le texte Alt de l'image.
La tablette fournit également des informations actualisées sur l'état des systèmes, par exemple, sur la source qui consomme le plus d'énergie. Jan Graber
Il doit être remplacé par le texte Alt de l'image.
Les interrupteurs muraux multi-champs facilitent le contrôle, même sans tablette. Cela signifie qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un appareil numérique à proximité en permanence. Jan Graber
Il doit être remplacé par le texte Alt de l'image.
Petit gadget : il y a un capteur sous le plateau de la table, la Smart Home peut aussi être contrôlée depuis cet endroit comme par magie. Seul le marquage du capteur est fixé au plateau. Jan Graber
Il doit être remplacé par le texte Alt de l'image.
Je suis également un avertisseur d'air : si le réveil s'allume en vert à l'arrière, la qualité de l'air est bonne. L'horloge sert également de bouton. Jan Graber
Il doit être remplacé par le texte Alt de l'image.
Pas de partenaire pour cette catégorie d'article.

Des taxes sans être gênantes

La technologie du bâtiment est contrôlée par un serveur au sous-sol. Cependant, les résidents auraient la possibilité de neutraliser le système à tout moment : il y a un bouton avec des panneaux de commande dans chaque pièce, même sur la table à manger. Il suffit d'une pression et le contrôle appartient aux résidents. Un réveil intelligent et une télécommande peuvent également servir de boutons.

"Une maison intelligente doit soulager les résidents d'autant de contrôle que possible sans être une nuisance", explique Burkhalter. Les solutions grand public ne conviennent que dans une certaine mesure, mais elles peuvent souvent être bien intégrées aux solutions professionnelles. L'avantage des systèmes professionnels réside dans leur flexibilité et les nombreuses possibilités de programmation.

Les maisons intelligentes bien équipées ont leur prix : l'intérieur "Rolls Royce" de la salle d'exposition a coûté environ 20 000 francs, indique Burkhalter. Une solution standard pour un appartement de 4,5 pièces coûte entre 6 000 et 8 000 francs, et le double pour une maison individuelle. Il est moins coûteux de construire un nouveau bâtiment si le système est inclus dans la planification dès le départ.

Rêvant d'une maison intelligente entièrement développée, je quitte Ostermundigen. Pour l'instant, cependant, je devrai me contenter de ma solution WiFi simple. Ou je retournerai au bon vieil interrupteur.

Maître de la maison intelligente : Philippe Burkhalter est un spécialiste des maisons intelligentes chez ISP Electro Solutions AG. Jan Graber

Première publication : 
18.5.2021
  | Dernière mise à jour : 
26.5.2021

Systèmes de maison intelligente

  • Loxone : L'un des systèmes les plus commercialisables et les plus flexibles actuellement disponibles, y compris les capacités de sauvegarde.
  • DigitalStrom : solution flexible, même pour les petits budgets. DigitalStrom utilise les lignes électriques et le réseau existant pour communiquer.
  • Free@Home : solution de maison intelligente d'ABB, utilisant KNX comme technologie de base.
  • KNX : Technologie standard qui sert de base à différents fournisseurs.

Participer au sondage
Nous enregistrons votre réponse

Vous avez déjà participé

Voir mes points

Sélectionnez une réponse

Super ! Vous gagnez:

0
points
Échanger mes points

Quel dommage !

0
Réessayez tout de suite.
Échanger mes points
Oups ! Un problème est survenu lors de la soumission du formulaire.
Nous enregistrons votre réponse

Vous avez déjà participé

Voir mes points

Sélectionnez une réponse

Super ! Vous gagnez:

points
Échanger mes points
Oups ! Un problème est survenu lors de la soumission du formulaire.
Nous enregistrons votre réponse

Vous avez déjà participé

Voir mes points

Super ! Vous gagnez:

0
points
Échanger mes points
Oups ! Un problème est survenu lors de la soumission du formulaire.

Partagez cet article

Plus d'articles